Communiqué de presse de la FHF Bretagne sur les tensions récurrents dans les services d’urgence.


Pour un plan d’actions global qui dépasse l’Hôpital


Alors que des services d’urgence sont sous tension et que la Ministre de la santé vient d’annoncer de nouvelles mesures pour tenter de les apaiser, la FHF rappelle que la crise des urgences hospitalières, c’est d’abord la crise du 1er recours et les conséquences de la réduction capacitaire. Se tromper sur les causes, c’est se tromper de remède. Les leviers d’amélioration résident dans l’amont et l’aval des urgences.

Dans ce contexte, la FHF appelle à un plan d’actions global, répondant aux enjeux de court et moyen terme :

  • Anticiper
  • Mobiliser la médecine libérale sur la PDSA
  • Mieux organiser le temps médical
  • Garantir les moyens financiers dédiés aux urgences
  • Reconsidérer la diminution du nombre de lits de médecine

Communiqué de presse


“Arrêtons de prendre le sujet par le petit bout de la lorgnette, nous avons besoin d’actions plus globales et cohérentes, en amont et en aval des urgences”, conclut Frédéric Valletoux, Président de la FHF