La première rencontre régionale de la responsabilité populationnelle a réuni 100 participants à Quimper.

Le 28 janvier 2020, le centre hospitalier de Cornouaille, établissement support du GHT de l’Union hospitalière de Cornouaille, la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Union pour la santé du pays de Quimper, la Fédération hospitalière de France (FHF) et l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux ont organisé conjointement une journée de présentation et d’échanges sur le projet responsabilité populationnelle, intégré dans le dispositif article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, projet innovant expérimenté –  à l’initiative de la Fédération Hospitalière de France – sur 5 territoires en France, dont la Cornouaille (Sud Finistère).

Cette rencontre a donné l’occasion aux représentants nationaux de la Fédération Hospitalière de France (F. Valletoux, Président et Z. Riet, Déléguée Générale ) accompagnés des experts FHF chargé de la mise en œuvre du dossier Responsabilité Populationnelle (A. Malone et le Docteur S. Gomez) de venir à Quimper pour rencontrer les équipes du CHIC et de la CPTS qui portent ce projet depuis plus d’un an sur le territoire de Quimper .

Cette rencontre a également permis de rassembler une centaine de participants, représentants des hôpitaux publics mais aussi d’établissements de santé privés, établissements et services médico-sociaux, professionnels de santé libéraux médicaux et soignants, plate-forme territoriale d’appui, usagers…


Ce concept de Responsabilité Populationnelle repose sur le principe fondateur d’une responsabilité partagée de l’ensemble des acteurs de santé d’un territoire à l’égard d’une patientèle et d’une population. Il vise à mettre en œuvre de manière effective le Triple Objectif :

– d’une meilleure prise en charge pour le patient,

– d’une meilleure santé pour la population,

– au meilleur coût pour la société.


Le support ci-dessous décrit les principes du modèle, présente l’état d’avancement des travaux et des perspectives sur les 5 territoires pionniers et plus particulièrement la Cornouaille avec des illustrations concrètes sur la filière diabète. La seconde filière travaillée en parallèle concerne l’insuffisance cardiaque.

La déclinaison opérationnelle du concept conduit à créer un modèle d’intégration clinique, qui s’appuie sur l’identification et la stratification de populations, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes cliniques partagés entre l’ensemble des acteurs de santé pour la population du territoire.

Après plusieurs mois de travaux, les partenaires impliqués ont souhaité mettre en lumière les travaux déjà réalisés, présenter ceux à venir au service d’une expérimentation ambitieuse, visant à participer à la transformation et à l’amélioration du système de santé.

Ces participants ont échangé avec les intervenants qui ont fait part de leur conception et de leur vision des enjeux de la responsabilité populationnelle, des défis à relever, de leurs modalités de soutien et d’accompagnement de la démarche.

Programme de la journée du 28 janvier 2020 sur la responsabilité populationnelle

Dossier de presse

elementum in tempus id libero id suscipit quis,